SUJET

Titre du projet :

Le Nouveau Monde. Histoires d’immigration Africaine en Suisse.

Longueur du projet:

Septembre 2011 – Septembre 2012

Organisation promouvant le projet:

– Webster University Geneva (www.webster.ch)

Webster University Geneva (Département Média) est une université américaine accréditée à but non lucratif créée en 1915 et qui a des campus en Europe, aux Etats-Unis et en Asie. A la Webster University Geneva (‘WUG’), située au 15 rue de Collex, 1293 Bellevue, Suisse, le concept d’une éducation internationale est devenu réalité par le fait que 600 étudiants de plus de 90 pays s’associent en tant que communauté d’apprenants dans une faculté qui représente 25 nations.

Webster University Geneva (Département Média) s’engage à s’impliquer dans des projets qui bénéficient à la communauté.

 

Description du projet :

« Nouveau Monde » fut le nom que les migrants européens donnèrent à l’Amérique lorsqu’ils émigrèrent du « Vieux Monde » (Europe) à la fin du 19ème siècle et au début du 20ème siècle. Au cours du 20ème et 21ème siècle, nous assistons à un important flux migratoire d’autres pays vers ce « Vieux Monde », vers l’Europe.

Notre attention pour l’immigration et l’intégration de pays Africains en Suisse a été déclenché par les révolutions nord-africaines. Un flux migratoire important vers l’Europe s’est produit pendant et après les révolutions en Tunisie, Egypte et Libye. Bien évidemment, l’immigration venant d’Afrique s’est déjà déroulé auparavant. Comment cela est arrivé ? Quelles expériences ces personnes ont-elles vécu, en quittant leur pays natal en direction de l’Europe, même avant les révolutions nord-africaines ? Est-ce que l’intégration des populations originaires de pays africains s’est bien déroulée ? Ce sont les premières questions que nous avons identifiées comme éléments clés de notre recherche. Afin d’apporter des réponses à ces questions, nous avons voulu entrer en contact avec des personnes venant « dans un pays auquel une personne n’est pas native dans l’objectif d’une résidence permanente » (définition tiré du Webster’s Third New International Dictionary), avec des personnes venant de pays africains vers la Suisse. Selon le Portail Suisse de la Confédération Helvétique, (http://www.ch.ch/schweiz/00157/00177/index.html?lang=fr): « L’intégration désigne l’ensemble des efforts visant à assurer une meilleure compréhension mutuelle entre la population d’origine suisse et celle d’origine étrangère. Ces efforts convergent vers la promotion d’une cohabitation fondée sur des valeurs et des comportements mutuellement acceptés et l’information. Le processus d’intégration implique à la fois la volonté des ressortissants étrangers de s’intégrer et celle de la population suisse d’accueillir les nouveaux arrivants. Il présuppose l’établissement de conditions générales favorisant l’égalité d’accès aux ressources économiques et sociales de notre pays ».

Notre recherche cherche à montrer si nous pouvons parler de véritable intégration des personnes parties des pays africains en Suisse.

Méthodes de recherche:

1 – Contact

La première étape de la recherche est de rentrer en contact avec des migrants africains ayant des permis de résidence valide en Suisse (nombre compris entre 20 et 40).

Nous contactons les personnes individuellement ou via des associations reconnues qui ont pour objectif d’aider l’immigration et/ou l’intégration Africaine en Suisse et d’agir pour la protection de leurs droits.

2 – Entretiens

Un étudiant du département Communication et Média de la Webster University Geneva (Ivan Iga) conduira des entretiens avec les personnes contactées qui ont accepté de témoigner de leur expérience de l’immigration et de l’intégration en Suisse dans différents cantons. Ces entretiens seront enregistrés et retranscrit par la suite.

3 – Photographies

Un photographe (Francesco Arese Visconti, Coordinateur du Programme de Photographie de la Webster University Geneva) ira photographier les personnes ayant accepté d’être interviewé. Les photographies ne seront pas des gros plans. Les images seront des portraits environnementaux et incluront une partie de leur « espace » préféré, dans leur bureau ou dans leur appartement. L’espace indiquera au spectateur bien plus d’informations qu’un simple gros plan. Les photos seront prises avec un appareil photographique de moyen format sur un film négatif couleur. Les négatifs seront scannés et des images digitales seront imprimées.

4 – Buts

Le but final de cette recherche est d’attirer l’attention de la communauté globale sur le sujet de l’immigration et de l’intégration d’Afrique en Suisse. Un livre et une exposition photo itinérante seront réalisés. ICVolontaires aidera à l’organisation des expositions à travers le monde, si possible.

Livre

Structure

– Introduction avec des données officielles sur l’immigration en Suisse lors des 20 dernières années ;

– Section des photos. Toutes les photos seront imprimées sur une page uniquement avec une courte légende contenant le nom de la personne photographiée ainsi que le pays d’origine ;

– Section des entretiens. Tous les entretiens enregistrés seront retranscrits et une partie d’entre eux seront publiés ;

– Section sur les réflexions finales sur l’immigration et l’intégration des populations africaines en Suisse déduites des entretiens.

Exposition photo

Structure

– Toutes les photographies seront imprimées sur du papier glacé de format A2.

– Les images seront exposées dans des cadres en aluminium.

– Une partie des entretiens seront rassemblés et diffuses dans la sale d’exposition photo.

 


Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: